Skin cycling 

S’il n’y a rien de mal à être skincare addict, superposer un sérum au hasard sur un produit actif tous les soirs risque de provoquer une inflammation chronique de faible intensité. Et les conséquences à long terme sont tout autant indésirables : sensibilité accrue, éruptions cutanées voire une accélération du processus de vieillissement

« La plupart de mes patients négligent de prévoir la régénération de leur barrière cutanée. »

Face à ce constat, le Dr Whitney Bowe, dermatologue américaine certifiée a développé une méthode stratégique appelée « skin cycling », devenue virale sur les réseaux sociaux. 

« Le milieu du skincare devenait inutilement compliqué. Après avoir écouté mes patients et examiné comment leur peau réagit à différentes routines, j’ai compris qu’il fallait simplifier leur routine pour optimiser la santé de leur peau », explique-t-elle.

« La vérité est que vous n’avez besoin que de quelques produits utilisés de manière très délibérée pour obtenir des résultats étonnants. »

Rien que pour vous, j’ai démêlé le vrai du faux et vous partage donc aujourd’hui les do’s et don’ts. 

Qu’est ce que le skin cycling ? 

Le skin cycling consiste à alterner les actifs de votre routine tous les trois ou quatre jours pour éviter les irritations. Il est particulièrement utile pour les personnes qui n’ont jamais utilisé d’ingrédients comme les exfoliants chimiques ou le rétinol, ou qui ont tendance à abuser d’un seul produit – oui oui, nous sommes toutes passées par là. 

Selon le Dr Bowe, pour optimiser les résultats de vos soins et minimiser les irritations, il convient d’équilibrer les nuits actives et les nuits de récupération. Concrètement, le skin cycling se déroule en 4 étapes : exfoliation, rétinoïde et récupération sur 2 nuits. 

Ce concept reflète celui d’autres routines que vous pratiquez probablement : il serait contre-productif voire même dangereux de soumettre les muscles d’un même groupe à des poids lourds, tous les jours. 

Il en va de même pour votre peau. Lorsque vous utilisez des acides exfoliants et des rétinoïdes tous les jours, vous endommagez votre barrière cutanée.

Skin cycling – par où commencer ? 

Nuit 1 – Exfoliation 

L’ordre est primordial. En effet, une seule nuit d’exfoliation douce permet de dissoudre la couche supérieure de cellules mortes de la peau dans la couche cornée. Cela permet notamment aux rétinoïdes, de pénétrer plus profondément. Mieux encore, certains actifs exfoliants peuvent aider à stimuler la production de collagène lorsqu’ils sont utilisés par voie topique.

Bien que vous puissiez utiliser un exfoliant doux, Bowe recommande un mélange d’acides exfoliants chimiques – y compris les AHA, BHA et les PHA souvent oubliés. Gare cependant à la superposition des acides et optez plutôt pour un produit qui les contient tous. 

Nuit 2 – Rétinoïdes 

Les rétinoïdes et les exfoliants accélèrent le renouvellement cellulaire, mais ils le font de manière très différente. Les rétinoïdes agissent sur les récepteurs; c’est pourquoi il est si important d’éliminer les peaux mortes le soir du gommage. 

Le Dr Bowe recommande de choisir un produit à base de rétinol à 0,3 % si vous débutez.

Grâce à sa technologie permettant de libérer le rétinol progressivement, le rétinol encapsulé est particulièrement adapté aux peaux sensibles

Nuits 3 et 4 – Récupération

Les nuits de récupération, évitez exfoliants et rétinol et optez pour un sérum réparateur, un masque de nuit et/ou une huile végétale. 

L’objectif est de réparer la couche cornée qui a pu être fragilisée au cours des précédentes nuits.

Le skin cycling est-il fait pour moi ? 

Le cycle classique de quatre nuits ne constitue qu’un modèle. Si vous souffrez d’acné ou que vous souhaitez privilégier le raffermissement, il vous suffit d’abandonner une nuit de récupération et de passer à un cycle de 3 nuits. En effet, certaines personnes tolèrent plusieurs nuits de rétinoïdes. 

À l’inverse, les personnes ayant la peau sensible peuvent prévoir une nuit de récupération supplémentaire. 

Le skin cycling est un schéma pratique pour intégrer des actifs dans votre routine de manière sûre et efficace. L’essentiel est d’adapter votre cycle aux problèmes de votre peau et à vos objectifs. Écoutez votre peau, avant tout. 

Alors on s’y met ? 

Crédits photo : Oh My Cream

à propos d'Aurélia

Je suis Aurélia Delsol, fondatrice de la méthode Face Soul Yoga.

 Rejoignez 
 Face Soul Yoga 

 Catégories 

Lieux