Vivre ses rêves

08:04
Ce matin, après ma routine,
Je me sens reposée, en forme. Prête à attaquer ma journée
Et je tombe sur une citation : « living the dream »
Cela m’a donné envie de coucher sur papier une leçon issue d’une des aventures les plus douloureuses que j’ai vécue. 

Qu’est-ce que cela signifie : vivre son rêve, ses rêves ? 
En sommes nous vraiment capables ? Ne sommes-nous pas des éternels insatisfaits, on ne sait même pas que nous vivons aujourd’hui ce que nous espérions il y a quelques années. 
Alors oui, tout n’est pas exactement comme on se l’était imaginé mais n’est-ce pas une chance ? 
De croire justement  que la vie nous apporte ce que nous désirons au plus profond de nous et qu’elle fait en sorte que les miracles soient possibles et surtout « ordinaires ».

Je me rends compte de plus en plus de tous ces petits miracles et bonheurs du quotidien qui nous paraissent anodins mais qui sont en fait des miracles.
 Une fois qu’on a émis un rêve, une envie, un désir, la vie se charge du reste. 

Je me souviens d’un échange avec Nicole, une femme médecin Ayurvédique qui m’a formée lors de mon premier teacher training au yoga et a l’Ayurveda à Bali.
Ce dont je me souviens particulièrement, c’est son intégrité, sa puissance, son alignement et ses mots toujours justes, denses, enrobants… qui venaient me toucher au plus profond de mon âme et de mon cœur.

2019 : Je suis arrivée à ce training perdue, angoissée, pleine de doutes, fatiguée, usée… et je me suis littéralement effondrée le premier jour après la pratique d’ouverture (pour la pudique des sentiments que je suis, je peux vous dire que me laisser envahir et déborder comme cela a été un moment très inconfortable) mais au lieu de tenir et de faire « bonne figure » j’ai compris que j’étais exactement au bon endroit, exactement venue là pour cela et que je pouvais m’autoriser enfin à vivre cela, à me purger, sortir ce trop-plein et me laisser traverser par ces montagnes russes d’émotions et que ce n’était pas « too much », c’était OK.
Nicole était là, ni pour moi, ni contre moi. Simplement présente, et j’ai su qu’il y aurait un avant et un après.

Dans les premiers moments, je voulais « justifier » ma peine, mes angoisses, expliquant que je venais de traverser un  épisode de ma vie professionnelle très éprouvant, que je ne savais pas où j’allais, que j’étais partie au bout du monde mais que j’avais peur, bref je cherchais à tout justifier.

Je me positionnais en victime de ma vie… et Nicole avec toute son humanité m’a simplement dit une phrase qui a eu un vrai déclic : Aurelia en étant honnête avec toi-même, oui, tu n’as plus ta boite, mais ne l’as-tu pas désiré ? N’as-tu pas voulu dire stop car cela ne te convenait plus ? ….

Piquée au vif sur le moment, je lui ai répondu, bien sûr que non, c’était mon bébé, j’y avais mis toute mon énergie, mon cœur, mes économies …. 
Rapidement, j’ai senti que je me mentais à moi-même… oui, c’était un de mes rêves de créer cette boite, d’être indépendante, de « réussir »  mais la réalisation m’échappait, ce n’était pas ce que je désirais et je ne savais pas comment le dire, j’avais peur de décevoir, de m’exprimer vraiment.

Oui, j’ai voulu arrêter, mais je ne savais pas l’exprimer. 

La vie nous apporte toujours ce que nous désirons au fond de nous, et donc l’aventure entrepreneuriale s’est arrêtée.
Étant dans la résistance, dans ma fierté, au lieu de lâcher, j’ai lutté contre moi, contre mes propres désirs, contre la vie… cela s’est très mal fini, mais cela s’est fini. 
Par la suite, de nouveaux horizons se sont ouverts à moi, l’inattendue de la vie, j’ai ouvert mon champ des possibles, j’ai « glissé »,  et aujourd’hui je dis merci à cet événement de la vie qui m’a bousculé, mais m’a permise aujourd’hui de faire ce que j’aime, et de me sentir libre et vivante. 

Ce que je souhaite vous dire c’est que la vie nous apporte toujours ce qui est bon pour nous. 
Et si nous lui faisons confiance cela se passe dans des conditions agréables, si nous luttons cela peut être très désagréable, voir insurmontable sur le moment, injuste… Mais la vie gagne toujours, la vie ne joue pas contre nous, mais avec nous.

Alors la prochaine fois que vous formulez vos rêves et qu’ils pointent le bout de leur nez, osez, allez au bout de vos envies, faites-vous confiance et faites confiance en la vie ❤️

With love ,

Aurelia 

à propos d'Aurélia

Je suis Aurélia Delsol, fondatrice de la méthode Face Soul Yoga.

 Rejoignez 
 Face Soul Yoga 

 Catégories 

Lieux